La semaine illustrée se glisse dans les pages de La Nouvelle République ( 20/05/2013 )

la-semaine-illustree-le-petit-festival-qui-se-glisse-partout-image-article-large.jpg

De mardi à samedi, l’illustration se décline dans plusieurs bars et commerces du centre. Spectacles, dédicaces, expos et ateliers y sont programmés.

L'illustration s'invite partout, surtout là où on ne l'attend pas. Forts de ce slogan, les organisateurs de la quatrième édition de " La semaine illustrée " réussissent année après année à donner à ce rendez-vous festif et culturel une dimension originale. D'ateliers en discussions, de dédicaces en expos, de la place du marché à La Grand-Rue en passant par la rue de La Cathédrale, entièrement gratuit, ce festival est avant tout un rendez-vous de copains. « Notre but, c'est de faire découvrir des auteurs, de créer des moments agréables, de permettre aux gens de boire un verre avec un auteur, d'acheter des petites choses pas chères, résume Loïc Méhée, l'un des organisateurs. La semaine illustrée doit rester un festival de copains et de quartier. »

 Des invités officiels et des surprises

On l'aura compris, ce rendez-vous des illustrateurs et des dessinateurs ne se prend pas encore tout à fait au sérieux. L'essentiel des festivités se déroulera au bar le Zinc, dans La Grand-Rue, au Fruit défendu, au Café des arts, au Biblio-Café mais aussi chez la fleuriste ou chez le disquaire.. Ces lieux accueilleront par exemple Le Cabaret illustré, un spectacle d'improvisation théâtrale et dessinée, un apéro dédicaces autour d'un verre de vin naturel, un atelier gravure, une soirée cow-boy…
Avec six invités officiels, dont le Poitevin, Laurent Audouin qui aura « une carte blanche », on croisera aussi Lucile Ahrweiller, Alexandre Clérisse, Ninie, Mylène Rigaudie et Natacha Sicaud, tous les cinq en provenance d'Angoulême, travaillant pour l'édition jeunesse et la bande dessinée. Loïc Méhée, le Châtelleraudais Tomas Danton ou Amandine Alamichel, habitués du festival ainsi que d'autres invités surprises seront peut-être de la fête.
Des pros donc qui se mélangeront aussi sans vergogne aux néophytes. Et pendant La semaine illustrée, « une bière illustrée dans une main », on peut aussi apprendre à dessiner. Début des festivités, mardi soir.

repères

Le programme de la semaine

Mardi 21 mai. Inauguration. 18 h : Le Zinc et Plexus records.
Mercredi 22 mai. Le Zinc. Les histoires encadrées (18 h à 20 h).
Jeudi 23 mai. Le Zinc. Le cabaret illustré (spectacle d'impro théâtrale et dessinée).
> Vendredi 24 mai. Le Biblio-café à 19 h 30, " Illustrateur, un vrai métier ? ", rencontre-discussion avec les auteurs invités.
> Le Fruit défendu. 21 h, Apéro-dédicaces.
Samedi 25 mai. 11 h, Café des arts. Café-dédicaces.
- De 14 h à 18 h, carte blanche à Laurent Audouin, Le Fruit défendu.
- 14 h, le Biblio-café, atelier linogravure (durée 2 h). Inscription : lasemaineillustree@ yahoo.fr
- 21 h, Le Zinc, soirée cow-boys (musique, dessins, spectacle illustré).

Jean-Michel Gouin

    Site créé avec Agenda Culturel